Double anniversaire chez Boscoville

Boscoville a célébré, le samedi 4 juin 2022, sur son site un double anniversaire : les 50 ans de la psychoéducation en tant que discipline universitaire et les 20 ans de la nouvelle mission de Boscoville. L’objectif de cet événement fut de mettre en lumière l’évolution de la psychoéducation et de sa profession, au fil du temps.

« Racines d’hier, richesse de demain »

« Les racines d’hier » est une métaphore d’un Boscoville chargé d’histoire et reflet d’une démarche avant-gardiste sur l’intervention auprès de personnes présentant des difficultés d’adaptation sur le plan comportemental, dans différents milieux de vie. Boscoville, berceau de la psychoéducation, a grandi pour devenir « la richesse de demain » et offre aujourd’hui des programmes aux professionnels des milieux, main dans la main avec la recherche, afin d’affiner et d’améliorer son expertise.

Annie Fournier, Directrice générale de Boscoville, a déclaré : « Nous avons tenu à vous ouvrir les portes de cette importante ville qu’a été Boscoville dans la vie de centaines de personnes et vous permettre de découvrir ce site historique où la psychoéducation est née et, par conséquent, une nouvelle façon de prendre soin de nos jeunes en difficulté a vu le jour au Québec ».

Une visite immersive

Revivre, le temps d’un instant, l’ancien et le nouveau Boscoville à travers une visite chronologique, dans différents bâtiments du site. Trois bâtiments ont été investis afin de revivre certains moments forts de l’ancien et du nouveau Boscoville. Il était possible de revivre la vie d’un jeune dans les anciens dortoirs en visitant une chambre entièrement recomposée, comme à l’époque. Dans un autre bâtiment se tenait une exposition d’œuvres d’art en hommage à André Turpin, un ancien jeune de Boscoville qui a trouvé sa passion à travers la peinture et la sculpture ; dans ce même bâtiment, se trouvait des archives photos sur les activités sportives et créatives organisées à Boscoville pour les jeunes (compétition d’athlétisme, poterie …). Le bâtiment « hôtel de ville », où sont situés les bureaux actuels, est consacré au nouveau Boscoville et à sa nouvelle mission en tant qu’OBNL.

La table ronde, un moment d’échange et de partage

Boscoville a eu l’honneur de recevoir des invitées et invités incontournables du domaine de la psychoéducation, œuvrant dans plusieurs régions du Québec, afin d’animer la table ronde concernant l’évolution de la profession, de sa pérennité et des enjeux futurs. Lors de cet échange, certaines personnes ayant connu Boscoville dans leur jeunesse ont pu se retrouver, échanger et prendre la parole en public, afin d’échanger avec le panel. Cette discussion a été captée et diffusée en direct sur Facebook et reste disponible sur la page Facebook de Boscoville.

Remerciements

Boscoville tient à remercier tous ses Partenaires : l’Ordre des Psychoéducateurs et Psychoéducatrices du Québec et son nouveau Directeur Félix-David L. Soucis ; l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal et Stéphane Cantin, Professeur agrégé à l’école de psychoéducation et co-directeur de la Revue de Psychoéducation ; Sonia Daigle, Professeure-chercheuse titulaire au Département des fondements et pratiques en éducation à l’Université de Laval; Marcel Renou, Psychoéducateur de renom spécialisé en enfance inadaptée ; Marie-Claude Duval, Adjointe au programme jeunesse, responsable du programme de réadaptation avec hébergement pour jeunes en difficulté d’adaptation au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue. ; Anne-Marie Lambert, Psychoéducatrice au programme Déficience physique – Direction SAD et réadaptation des programmes SAPA et DI-TSA-DP au CIUSSS de l’Est-de-l’île-de-Montréal.; Jean-Philippe Pagé, Psychoéducateur au soutien à domicile, CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec; Simina Stan, Psychoéducatrice et Directrice en gestion de projet à Boscoville et bien sûr, Annie Fournier, Directrice générale de Boscoville qui a ouvert les portes de Boscoville. Les personnes représentant l’artiste M. André Turpin : Nathalie Bracken et Alain Clément. Le comité organisateur de l’événement et les bénévoles.

Articles récents

Double anniversaire chez Boscoville

Boscoville a célébré, le samedi 4 juin 2022, sur son site un double anniversaire : les 50 ans de la psychoéducation en tant que discipline

Facebook
Twitter
LinkedIn