Prévenir la dépression au collégial : le programme BLUES
jeune homme avec la tête penchée vers le bas
Distance learning or working. Quarantine, stress, depression, crisis. Man feels pressure of circumstances.

Une grande fierté pour l’équipe!Un article de la revue de l’Ordre des psychologues du Québec présente les effets positifs de BLUES auprès des étudiants du cégep.

BLUES vise la prévention et la réduction des symptômes dépressifs. Dans le cadre du projet PAREA visant l’évaluation de son efficacité, il a été offert au cégep de Lanaudière: «Il est possible de penser que ce programme permet d’interrompre l’engrenage vers la détresse psychologique au profit d’une utilisation de stratégies plus efficaces (ex., contre-pensées positives, mise en action dans des activités agréables, etc.) amenant le jeune adulte à améliorer son état de façon durable et continue. »

Articles récents

Boscoville d’hier à aujourd’hui

Résumé À travers les lignes de cet article, les auteurs souhaitent illustrer l’évolution de Boscoville, berceau de la psychoéducation, qui nonobstant ses différents mandats au

Facebook
Twitter
LinkedIn